say on pay

/Tag:say on pay
­

Durcissement du « Say On Pay » à la française

Source: Les Échos, 13/07/2017 Depuis son introduction en mars 2017, la Loi Sapin 2 aura permis la mise en place d'un cadre plus strict quant à la rémunération des dirigeants mandataires ainsi qu'une évolution importante sur le Say on Pay en France...  

AG 2017: Les 3 points à retenir

Les votes sur les rémunérations sont plus hétérogènes. Les questions liées au climat montent en puissance, tandis que les ONG prennent de plus en plus la parole. Les conseils se modernisent fortement. Les saisons des assemblées générales françaises se succèdent mais ne se ressemblent pas. Malgré un contexte politique mouvementé, les assemblées ont été plutôt [...]

Les AG comme si vous y étiez

Source: Les Échos, 26/06/2017 Contrairement aux années précédentes, les investisseurs du CAC 40 ont été plus exigeants cette année, surtout quand il a été question du say on pay. Ainsi, les taux d'approbation ont été estimé à plus de 85,70% et 35 résolutions ont été votées avec des scores inférieurs à 80%...

Les AG 2017 ont été bien plus paisibles qu’anticipé

Source: Investir - Les Échos, 19/06/17 Contrairement aux tensions qui ont surgies en début d'année concernant les rémunérations et l'intervention d'activistes entre autres, plus de 90% des résolutions ont été adoptées très largement sur les 106 assemblées du SBF 120 déjà tenues.

Rémunérations : l’IFA fixe ses règles

L'Institut français des administrateurs (IFA) propose un cadre très précis aux sociétés cotées. Ses recommandations se concentrent autour de trois axes : les composantes de la rémunération, le fonctionnement du comité de rémunérations, et le vote en assemblée générale. Au cœur de la saison des assemblées générales 2017, l'Institut français des administrateurs (IFA) vient de [...]

Package du dirigeant : qui décide ?

Les Échos, 15/05/2017 Le récent décret d'application de la loi Sapin II porte un changement à double détente : outre un avis sur les packages 2016, les actionnaires expriment cette année un vote ex ante sur la politique de rémunération et en 2018 un vote ex post sur la rémunération elle-même.

Les premiers «say on pay» 2017 surprennent

L'Agefi, 09/05/2017 Au 2 mai, L’Hebdo des AG constate un taux d’approbation du «say on pay» de 88% dans le CAC 40 et de 86% dans le Next 80. Les premiers votes sur la politique de rémunération, issu de la loi Sapin 2, obtiennent respectivement 89% et 85% d’approbation.

« Say on pay » contraignant : n’oubliez rien !

Le décret précisant les éléments de rémunération qui doivent figurer dans le rapport sur la politique de rémunération vient enfin d'être publié, après la promulgation en décembre dernier de la loi Sapin 2 imposant un vote contraignant sur la rémunération des dirigeants de sociétés cotées. On n'y croyait plus ! Le très attendu décret sur [...]

AG 2017 : des proxys toujours plus exigeants

Si les rémunérations seront encore au centre des assemblées 2017, les sujets de gouvernance sont très étudiés, avec notamment la montée en puissance des sujets d’éthique et de déontologie Alors que les entreprises planchent sur leurs résolutions 2017, L'Hebdo des AG a tenu mi-janvier sa traditionnelle table ronde, réunissant les proxys (ISS, Glass Lewis et [...]

AG 2017 : Vous êtes attendus sur la stratégie

La stratégie de l’entreprise sera au cœur des assemblées générales 2017. Avec la première application de la loi Sapin et le contexte électoral, les rémunérations resteront un sujet sensible. L’intégration de la RSE dans l’ensemble des thématiques continuera à être regardé de près. A quelques semaine de la saison des assemblées générales 2017, le Cliff, [...]