AG

/Tag:AG
­

Pour un vrai dialogue constructif avec les Proxy Advisors !

By |novembre 30th, 2017|Billet du blog|

Mandatées par les gérants, les agences de conseil en vote, ou Proxy Advisors, ISS, Glass Lewis et Proxinvest en France, scrutent les résolutions que les entreprises cotées s’apprêtent à soumettre au vote de leurs actionnaires. Tout est passé au crible : approbation des comptes, arrivée ou renouvellement d’administrateurs, le Say & Pay et toutes les autres [...]

Le gendarme des marchés veut aider les actionnaires individuels à exprimer leur voix

By |novembre 21st, 2017|Vu pour vous|

Source : Les Echos, 21/11/2017 Le gendarme des marchés recommande au gouvernement des modifications législatives, afin de faciliter la prise de parole des actionnaires en assemblée générale. En effet, le réel pouvoir des actionnaires se limite à voter contre les résolutions qui sont proposées par les conseils d'administration. Une des propositions de l'AMF est de diviser par deux les [...]

AG 2017 : la révolution du « say on pay »

By |octobre 16th, 2017|Vu pour vous|

Source: Les Echos, le 16/10/2017 L'état des lieux du "Say on Pay" en France montre une contestation montante des investisseurs lors des votes des assemblées générales de 2017 sur la rémunération des dirigeants. On retrouve des taux très faibles d'approbation des politiques de rémunération des exécutif chez certains émetteurs...

Durcissement du « Say On Pay » à la française

By |juillet 17th, 2017|Vu pour vous|

Source: Les Échos, 13/07/2017 Depuis son introduction en mars 2017, la Loi Sapin 2 aura permis la mise en place d'un cadre plus strict quant à la rémunération des dirigeants mandataires ainsi qu'une évolution importante sur le Say on Pay en France...  

AG 2017: Les 3 points à retenir

By |juin 28th, 2017|Billet du blog, Gouvernance|

Les votes sur les rémunérations sont plus hétérogènes. Les questions liées au climat montent en puissance, tandis que les ONG prennent de plus en plus la parole. Les conseils se modernisent fortement. Les saisons des assemblées générales françaises se succèdent mais ne se ressemblent pas. Malgré un contexte politique mouvementé, les assemblées ont été plutôt [...]

Les AG comme si vous y étiez

By |juin 27th, 2017|Vu pour vous|

Source: Les Échos, 26/06/2017 Contrairement aux années précédentes, les investisseurs du CAC 40 ont été plus exigeants cette année, surtout quand il a été question du say on pay. Ainsi, les taux d'approbation ont été estimé à plus de 85,70% et 35 résolutions ont été votées avec des scores inférieurs à 80%...

Les AG 2017 ont été bien plus paisibles qu’anticipé

By |juin 19th, 2017|Vu pour vous|

Source: Investir - Les Échos, 19/06/17 Contrairement aux tensions qui ont surgies en début d'année concernant les rémunérations et l'intervention d'activistes entre autres, plus de 90% des résolutions ont été adoptées très largement sur les 106 assemblées du SBF 120 déjà tenues.

Rémunérations : l’IFA fixe ses règles

By |mai 18th, 2017|Billet du blog, Gouvernance|

L'Institut français des administrateurs (IFA) propose un cadre très précis aux sociétés cotées. Ses recommandations se concentrent autour de trois axes : les composantes de la rémunération, le fonctionnement du comité de rémunérations, et le vote en assemblée générale. Au cœur de la saison des assemblées générales 2017, l'Institut français des administrateurs (IFA) vient de [...]

Package du dirigeant : qui décide ?

By |mai 18th, 2017|Vu pour vous|

Les Échos, 15/05/2017 Le récent décret d'application de la loi Sapin II porte un changement à double détente : outre un avis sur les packages 2016, les actionnaires expriment cette année un vote ex ante sur la politique de rémunération et en 2018 un vote ex post sur la rémunération elle-même.

Les premiers «say on pay» 2017 surprennent

By |mai 11th, 2017|Vu pour vous|

L'Agefi, 09/05/2017 Au 2 mai, L’Hebdo des AG constate un taux d’approbation du «say on pay» de 88% dans le CAC 40 et de 86% dans le Next 80. Les premiers votes sur la politique de rémunération, issu de la loi Sapin 2, obtiennent respectivement 89% et 85% d’approbation.