Source : La Croix, le 30/04/2018

Alors que le pouvoir des actionnaires a déjà commencé à être encadré lors du précédent quinquennat, les évolutions que cherche à apporter la loi Pacte constituent une suite à ces changements juridiques. En effet, cette future loi ambitionne d’améliorer les relations entre actionnaires et salariés : en développant l’intéressement et la participation, en ouvrant aux salariés le conseil d’administration et en…